> Les troubles digestifs chez Bébé

Les troubles digestifs chez Bébé
Les troubles digestifs chez Bébé
Les troubles digestifs chez bébé

Extrêmement fréquents et souvent bénins, les troubles digestifs chez bébé peuvent parfois révéler des problèmes de santé plus graves. Il est donc important de savoir les repérer et les combattre !

A quoi sont dus les troubles digestifs chez bébé ?

 Les troubles digestifs chez bébé englobent les diverses manifestations d’une mauvaise digestion des aliments. Il s’agit ainsi surtout de vomissement, de reflux, de maux de ventre, de diarrhée ou au contraire de constipation. Le système digestif de bébé étant particulièrement sensible, les troubles digestifs sont le plus souvent occasionnés par trois fois rien… Un aliment un peu trop chaud, un biberon trop liquide, un peu de fatigue, du stress : des causes suffisantes pour déclencher des troubles digestifs passagers sans la moindre gravité.Quand les troubles digestifs de bébé persistent plusieurs jours et/ou s’ils sont associés à d’autres symptômes (ex : fièvre, perte d’appétit), mieux vaut l’emmener voir un médecin. Ces troubles digestifs peuvent alors être dus à diverses maladies comme la gastro-entérite par exemple. Si bébé a aussi une jaunisse, une hépatite virale peut être en cause. Autres causes fréquentes de troubles digestifs chez le jeune enfant : les vers intestinaux (ex. : ascaris) et les allergies alimentaires. Enfin, beaucoup plus rarement, les troubles digestifs du nourrisson peuvent être dus à une malformation d’un ou de plusieurs des organes digestifs (ex. : estomac, intestins). Dans la majorité des cas, il s’agit d’une sténose du pylore. La partie la plus basse de l’estomac est obstruée, les aliments ne peuvent pas continuer leur progression dans les intestins. Symptôme révélateur : bébé vomit par « jet » après chaque prise de nourriture.

Comment diagnostique-t-on les troubles digestifs chez l’enfant ?

L’examen des différents symptômes suffisent souvent à diagnostiquer la cause des troubles digestifs chez bébé. Toutefois, divers examens complémentaires peuvent parfois s’avérer nécessaires. Parmi les plus fréquents, on peut citer l’examen des selles, à la recherche notamment de vers parasitaires. Une coproculture (mise en culture des selles) peut quant à elle révéler la présence de certaines bactéries. Des analyses sanguines pour traquer la présence de virus ou de bactéries sont aussi envisageables, tout comme un test allergique. Si le médecin suspecte une malformation digestive, une échographie est généralement pratiquée.

Comment soigner les troubles digestifs chez bébé ?

 Le traitement des troubles digestifs chez bébé dépend de leur nature et de leur cause. Il peut ainsi se voir prescrire des médicaments antidouleur, contre l’acidité gastrique, des anti-vomitifs, des médicaments contre la diarrhée ou contre la constipation. Il faut aussi lutter contre la déshydratation de bébé en cas de diarrhées importantes. Les soins passent aussi parfois par la mise en place d’un régime alimentaire spécifique, notamment en cas de diarrhée ou de constipation. Bien sûr, il est impératif de soigner la cause de tous ces maux : antibiotiques contre les infections bactériennes, antiviraux contre certains virus, vermifuge… En cas d’allergie alimentaire, il convient de supprimer l’aliment en cause de l’alimentation de bébé. Enfin, s’il s’agit d’une sténose du pylore, la seule solution est une opération chirurgicale, généralement très efficace. Bébé sera vite guéri !

Bébé recrache

Pas de panique, les renvois - c'est-à-dire quand Bébé recrache - sont assez courants chez les petits. Un phénomène qui s'explique...

Pourquoi Bébé recrache ?

C'est le phénomène du " trop plein " : l'estomac ne parvient plus à contenir tout le lait ou tout le potage que l'enfant vient de boire, il déborde !
Bébé a des gaz et il recrache… Beaucoup plus souvent, le renvoi est dû au fait que la digestion gastrique produit des gaz chez le bébé. Ils sont éliminés par un rot qui entraîne vers l'extérieur un peu du contenu de l'estomac.

Le renvoi se produit sans effort, il est facile, passif et ne compromet en rien la santé de votre enfant. Parfois, il intervient entre chaque repas, en particulier chez les enfants qui gigotent beaucoup. Unique ou répété, il peut rester fréquent tant que Bébé a une alimentation essentiellement liquide.

Bébé recrache quand il boit trop vite…
Aussi, n'élargissez pas le trou des tétines pour en augmenter le débit. Il est également déconseillé de laisser boire votre bébé seul son biberon : il est alors incapable de faire les petites pauses respiratoires qui permettent au liquide de ne pas remplir l'estomac trop rapidement.
Rassurez-vous si Bébé recrache…
Il perdra cette habitude dès la diversification alimentaire, c'est à dire vers 6 mois, quand il commencera à avaler purée, compote et autres aliments solides.

Le renvoi est donc banal et ne doit pas vous inquiéter.

Mais consultez un médecin si...
...les rejets sont importants, semblent être plus fréquents et douloureux. Il s'agit peut-être d'un reflux gastro-œsophagien.

Si l'enfant a une croissance normale, un traitement approprié permettra que tout rentre dans l'ordre.

Bébé est constipé

A partir de quand parle-t-on de constipation ?

Constipé ou pas mon bébé ?

Une précision de taille : un bébé qui émet une seule selle tous les jours, voire tous les deux jours, n'est pas constipé !
On ne peut parler de constipation que si les selles sont rares, moins de trois par semaine, dures, sèches (en billes) et émises avec difficulté.
Bébé souffre de constipation : comment le soulager ?

D'abord, quelques vérifications :
- Votre bébé a-t-il suffisamment à boire ? (surtout s'il fait chaud). Faites notre test : quelle eau pour Bébé ?
- Son biberon est-il parfaitement reconstitué ? (Attention aux surdosages ! ) Lire notre article bien préparer le biberon de Bébé.

Pas d'automédication ! En aucun cas, n'ayez recours de votre propre initiative à un laxatif.

Pour soigner la constipation de Bébé, vous pouvez commencer par remplacer l'eau des biberons par de la Vittel ou de l'Hépar.
Augmentez la quantité de jus de fruits, du jus d'orange de préférence, que vous lui donnez habituellement.
Pour les plus grands, mettez des aliments riches en fibres dans leurs assiettes (céréales, légumes verts, fruits, pain complet) et supprimez le chocolat.
Si la constipation persiste, consultez un médecin.

 

Bébé a une gastro-entérite

La gastro-entérite associe diarrhée et vomissements, fièvre parfois.

Gastro-entérite : Bébé au régime…

Comme pour la diarrhée, le traitement de la gastro-entérite passe par un régime :
- Sur avis médical, vous devrez peut être supprimer le lait (il existe des laits de régime permettant de faire la transition avec le lait habituel).
- Evitez les laitages, légumes verts, jus de fruits et fruits crus, à l'exception de la banane.
- Faites boire votre enfant suffisamment : le Coca sera encore le bienvenu pour lutter contre les vomissements et prévenir toute déshydratation.

Traitez la fièvre, s'il en a, soit avec de l'aspirine, soit avec du paracétamol.
Appelez le médecin si l'enfant ne va pas mieux dans les 24 heures.

Attention si votre enfant a moins de 3 mois
Sous l'effet d'une gastro-entérite, un nourrisson peut se déshydrater en quelques heures, et nécessite une hospitalisation d'urgence.

Maux de ventre : symptômes de la gastro-entérite ?

Si vous voyez que votre enfant fait la grimace devant un aliment ou se plaint du ventre, n'insistez pas. Essayez de nouveau un peu plus tard. Sachez que, par exemple, beaucoup d'enfants ne supportent pas le lait frais. Si vous le remplacez par un lait concentré non sucré, les maux de ventre ont de grandes chances de disparaître.
Il y a également le cas de l'enfant qui se plaint de maux de ventre plutôt le dimanche soir ou le lundi matin. Là, c'est moins l'alimentation qui est en cause qu'une appréhension devant la semaine qui commence loin de vous. Rassurez-le et occupez-vous de lui le plus possible !

 

Bébé a la diarrhée

Bébé a la diarrhée quand il émet fréquemment des selles liquides, en jet.

Qu'est-ce que la diarrhée ?

La diarrhée est très différente d'une selle un peu plus molle que d'habitude, laquelle ne nécessiterait qu'une simple surveillance.
A quoi la diarrhée est-elle due ?

90 % des diarrhées chez le jeune enfant sont bénignes et dues à un problème de régime alimentaire : trop de protéines, trop de fibres, trop de sucre, trop de jus de fruit.

Ne vous inquiétez pas, un régime alimentaire approprié va rétablir un transit intestinal normal en quelques jours.

Que faire en cas de diarrhée ?
- Supprimez le lait au profit de jus de carotte dilué.
- Mettez l'enfant au régime : purée de carotte, riz, jambon, pomme et banane écrasée, fruits cuits.

Surtout, en cas de diarrhée aigüe, faites-le boire pour éviter toute déshydratation.

Mais consultez un médecin si…
- la diarrhée persiste
- l'enfant perd du poids et souffre

 

Bébé vomit

A l'inverse du renvoi, le vomissement est actif et survient à l'occasion d'un effort, ou parfois d'une quinte de toux.

Il peut être spectaculaire, sortant en jet de la bouche de Bébé et quelquefois par le nez…
Bébé vomit ? Ne vous inquiétez pas…
Si le vomissement est isolé ou survient de façon irrégulière, il n'y a pas lieu de vous tourmenter : il s'agit vraisemblablement d'un petit trouble digestif passager.
Sachez aussi que certains enfants vomissent sous l'effet d'une forte poussée dentaire ou lorsqu'ils souffrent d'une otite.
Un rhume peut aussi faire vomir Bébé, en raison des mucosités qui encombrent la gorge. De même, un enfant, sous l'effet d'une forte toux, peut vomir ce qu'il vient de manger.
Bébé vomit : que faire ?
Donnez de petites quantités d'eau froide, et surtout pensez au Coca : bien frais, battu à la cuiller pour lui ôter son gaz, il lui fera le plus grand bien.

En revanche, des vomissements consécutifs à une chute, associés à de la fièvre ou à de forts maux de ventre ou de tête, avec notamment une douleur due à la lumière, réclament la consultation immédiate d'un médecin.

La crise dite d'acétone
- Elle est rarissime… Certains enfants semblent plus susceptibles de souffrir de ce trouble que d'autres : ce sont souvent des enfants émotifs et qui ont généralement mal au cœur en voiture.
- Ses caractéristiques : l'enfant manifeste assez brusquement et sans raison apparente une crise de vomissements, et est incapable de garder quoi que ce soit dans l'estomac. Ces vomissements se caractérisent par une haleine sentant fortement l'acétone (une odeur ressemblant à la pomme Reinette).
- Un traitement simple : eau et sucre sous forme de boisson, telle que le Coca-Cola, et tartines de pain à la confiture (uniquement).

Si Bébé continue à vomir sous 24 heures, consultez votre médecin.

2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates