4 ème étapes

Vous avez l'agrément...

sous réserve de suivre la formation initiale ... !

Etape suivante, la dernière avant de pouvoir commencer à exercer votre métier : la formation initiale. C'est une formation entièrement gratuite de 120 heures

qui est obligatoire (sauf dans certains cas) et sans laquelle votre agrément ne sera pas définitif. La 1ere partie de la formation initiale, de 60h, est même indispensable : sans elle, vous ne pourrez pas accueillir d'enfants !

 

La formation initiale

Comment se déroule la formation initiale obligatoire au métier d'assistante maternelle ?

Solenn est ravie : ce matin vient d’arriver au courrier la confirmation de son agrément d’assistante maternelle pour deux enfants, et les dates de sa formation initiale au métier d’assistante maternelle ! Deuxième bonne nouvelle : une place s’étant libérée, la formation a lieu plus tôt que prévu, ce qui va permettre à Solenn d’accueillir des enfants dès le mois de Septembre. Justement une maman l’a appelée hier : elle attend des jumeaux et souhaite les faire garder à partir d’Octobre. Solenn s’interroge tout de même : cette formation initiale sera t’elle suffisante pour acquérir toutes les compétences nécessaires à l’accueil des enfants ? 

Qu’est ce que la formation initiale des assistantes maternelles ?

C’est une formation de 120 heures qui est obligatoire et sans laquelle votre agrément ne sera pas définitifs.
Vous y acquerrez toutes les compétences nécessaires pour exercer votre métier d’assistante maternelle.

Comment se déroule la formation initiale ?

Elle se compose de deux parties, de 60 h chacune, dont la contenu variera un peu suivant le département dans lequel vous habitez.
Dans tous les départements, suivre la 1ere partie, décrite ci-dessous, est OBLIGATOIRE avant de pouvoir accueillir le premier enfant : elle porte sur des thèmes qui sont indispensables à connaître pour cela (sécurité et santé de l’enfant, relation avec les parents, etc.) et qui feront de vous une professionnelle de la petite enfance.
Suivant les départements, la 2e partie pourra ou non être imposée avant l’accueil du 1er enfant. Dans tous les cas toutefois, vous aurez 2 ans à compter de votre première embauche en tant qu’assistante maternelle, pour la faire.

Les modules de la 1ère partie de la formation initiale

Cette première partie de la formation se déroule la plupart du temps sur 10 jours ouvrés (2 semaines), soit 30 heures par semaine.

La formation initiale est obligatoire

La formation initiale est utile pour devenir professionnelle

Voici les modules que vous suivrez lors de cette formation :

– le rôle et les responsabilités des assistantes maternelles

– la santé de l’enfant : soins (notamment change et hygiène), situations particulières (handicap), prévention des risques (mort subite du nourrisson), maladies courantes, etc.

– le développement de l’enfant : les besoins affectifs et intellectuels, l’alimentation équilibrée, le sommeil, les étapes du développement psychomoteur, etc

– le rôle éducatif de l’assistante maternelle : les activités d’éveil, le jeu, la télévision, les chansons, les livres, etc

–  les relations parents / assistante maternelle : organiser l’accueil, la transmission des informations, la période d’adaptation, créer son projet pédagogique d’accueil, etc

– la sécurité : prévention des accidents domestiques, hygiène des locaux, …

-le cadre institutionnel et social du métier d’assistante maternelle : droit du travail, convention collective des assistants maternels du particulier employeur, contrat de travail de l’assistante maternelle, rôle du RAM et de la PMI, etc

Le plus souvent, à l’issue de cette première partie formation initiale de 60h, le formateur vérifiera que les connaissances ont été acquises en proposant un test ou une étude de cas.
Il pourra aussi proposer aux participantes d’élaborer leur propre projet d’accueil par exemple, ou leur livret de transmission avec les parents.

Solenn, bien qu’elle n’ait pas appris grand chose lors de cette formation initiale, a été contente de renforcer à cette occasion ses acquis dans le domaine de la petite enfance et de « réviser » ainsi ses connaissances. Elle a profité de la formation pour finaliser son livret d’accueil et surtout son projet pédagogique pour les enfants. Elle sera ravie de le montrer aux parents des enfants qu’elle espère accueillir ! Il lui reste une dernière étape : faire le stage PSC1 de premier secours.

Se former aux premiers secours

Les premiers secours font partie de la formation initiale

Se former aux premiers secours est indispensable pour une assmat

Il est évidemment très important pour une assistante maternelle d’être formée aux gestes de premier secours afin de pouvoir réagir immédiatement dans une situation d’urgence (brûlure, chute, etc)

Toutes les formations initiales comportent donc un entraînement aux premiers secours.
Suivant les départements, il s’agira :

  • d’une simple initiation de 4 à 6 heures afin que vous soyez sensibilisée aux gestes fondamentaux en cas d’urgence .
  • d’un stage de “Prévention et secours civiques de niveau 1” (PSC1) : brevet de secourisme.
    D’une durée de 12 heures, cette formation initiale repose sur l’apprentissage de gestes et leur réalisation dans des situations concrètes où les formateurs simulent des urgences.

Solenn a été très intéressée par cette formation Premiers secours et s’est promise de réviser les gestes quand elle sera chez elle, notamment en s’aidant des vidéos sur Internet que le formateur leur a indiqué.

Lorsque vous aurez fini cette formation initiale (1ère partie), dans la plupart des départements, vous recevrez de la part du Conseil Général une attestation de suivi, qui rendra votre agrément enfin officiel pour 5 ans.

Vous devrez ensuite suivre la 2e partie de la formation initiale dans les deux ans et passer l’épreuve de l’EP1 du CAP Petite Enfance (la passer et non la réussir ;-)).

Ca y est : vous pouvez vous installer en tant qu'assistante maternelle !


Pour vous aider quelques articles utiles pour vous installer : 

3 types d'aides financières pour vous aider à vous lancer 

Les aides financières dont vous pouvez bénéficier

Quelques aides pour vous aider à vous installer en tant qu'assistante maternelle !

Vous venez d’avoir votre agrément d’assistante maternelle mais vous êtes ennuyée : vous auriez bien besoin d’aides financières pour acquérir tout le matériel de puériculture nécessaire. Car vous avez fait la liste de tout ce que vous devez acheter avant d’accueillir les premiers enfants, et cela représente une somme assez importante… Or vous êtes un peu juste financièrement en ce moment.

Pas de panique ! La CAF y a pensé et a créé deux aides financières: la prime d’installation et le prêt d’amélioration de l’habitat, un prêt spécifique aux assistantes maternelles. L’IRCEM propose aussi une aide financière aux toutes nouvelles assistantes maternelles.

La prime d’installation des assistantes maternelles, une des deux aides financières

Les aides financières aident à acheter le matériel

S’installer comme assistante maternelle peut coûter cher

Bonne nouvelle : toutes les nouvelles assistantes maternelles ont droit à une prime d’installation qui peut leur permettre d’acquérir le matériel de puériculture ou de sécurité nécessaire à leur métier, ou bien de faire des petits travaux dans leur logement !

Cette prime s’élève au minimum à 300 € et peut monter jusqu’à 500 € dans certains secteurs moins « riches » en assistantes maternelles.

Vous n’aurez pas à justifier de la façon dont vous dépenserez cette prime, même si vous devrez attester sur l’honneur qu’elle a bien été utilisée avec l’objectif d’améliorer le confort ou la sécurité d’accueil des enfants.

Attention toutefois : vous ne pourrez pas bénéficier de cette prime avant d’avoir suivi la formation initiale de 60 heures et d’avoir travaillé au moins 2 mois.
Vous devrez donc avancer l’argent pour le matériel pendant ces deux mois.

En échange de cette prime, dans la plupart des départements, vous vous engagez à exercer le métier d’assistante maternelle durant au moins 3 ans.
Parfois d’autres conditions sont également à respecter : inscription sur « mon-enfant.fr » par exemple.

Pour demander cette aide, c’est très simple : remplissez le formulaire de demande sur le site de la CAF de votre département !

L’aide à l’installation de l’IRCEM, la 2e aide financière pour les assistantes maternelles qui s’installent

 L’aide à la prise de fonction de l’IRCEM permet aux assistantes maternelles de financer les équipements nécessaires au démarrage de l’activité professionnelle ou à son développement.

Cette aide devra être sollicitée dans les 12 mois suivant l’obtention de l’agrément (ou son renouvellement) et vous devrez justifier, pour obtenir le versement de l’aide, de 3 mois consécutifs d’activité dans l’emploi de la famille. Cette aide est soumise à des conditions de ressources

Le prêt d’amélioration de l’habitat

La CAF propose également un autre type d’aides financières pour les assistantes maternelle : un prêt qui a pour objectif de vous aider à réaliser des travaux dans votre habitation pour améliorer le confort des enfants et la sécurité de votre logement d’assistante maternelle.

travauxCe prêt peut représenter jusqu’à 80% de vos dépenses d’amélioration de l’habitat, avec toutefois un montant maximal de 10.000 €.
Il est remboursable sur 10 ans maximum, soit 120 mensualités : la première 6 mois après le premier versement du prêt.
Ces mensualités peuvent être prélevées sur votre compte bancaire ou bien sur le montant des prestations familiales que vous verse la CAF habituellement.

ATTENTION : le montant du prêt vous sera versé en deux fois. La première moitié au démarrage des travaux, sur présentation des devis, et la deuxième moitié au plus tard 6 mois après, lorsque les travaux seront finis, sur présentation des factures des artisans.

Si besoin, lorsque ce prêt sera intégralement remboursé, vous pourrez en demander un second.

Vous pouvez tout à fait cumuler ce prêt « spécifique assistante maternelle » avec un prêt d’amélioration de l’habitat classique.

Pour bénéficier du prêt d’amélioration de l’habitation « assistante maternelle », remplissez en ligne sur le site de la CAF de votre département le formulaire de demande de prêt. Et n’oubliez pas d’y joindre :

  • une copie de votre agrément d’assistante maternelle
  • un devis des travaux (ou si vous faites les travaux vous-mêmes un devis des matériaux nécessaires pour ces travaux)
  • une autorisation de votre propriétaire si vous louez votre logement
  • si besoin, une copie du permis de construire.

Comptez 3 mois de délai pour obtenir la réponse de la CAF.

Vous avez fait la liste du matériel à acquérir, des travaux à faire et fait vos calculs pour profiter des aides financières au mieux ? Bravo ! Mais n’oubliez pas : mieux vaut attendre quelques mois avant de se lancer dans des dépenses importantes car parfois, avec un peu plus d’expérience, certaines dépenses vous sembleront moins urgentes alors que d’autres deviendront prioritaires !


quel équipement pour démarrer ?

Quel équipement pour démarrer ?

 

Votre rêve de devenir assistante maternelle va enfin se réaliser : vous avez reçu ce matin l’attestation d’agrément définitif. Mais avant de recevoir des parents de bouts de choux à accueillir, vous devez vous équiper : matériel de puériculture, jouets, jeux, matériel de bricolage… Quel est l’équipement d’assistante maternelle de base dont vous aurez besoin ?

A noter : il n’est pas utile d’acquérir ce matériel avant d’avoir votre agrément, aucune PMI ne l’exige à notre connaissance.

L’équipement de puériculture

équipement de puericulture

Une petite table et des tabourets peuvent être utiles

Suivant votre agrément et l’âge des enfants accueillis vous aurez besoin :

  • pour chaque bébé : d’un lit (parapluie ou à barreaux) avec éventuellement le drap housse, d’un transat, d’une chaise haute, d’un tapis d’éveil, d’un matelas ou d’une table à langer, …
  • pour chaque enfant plus grand : d’un lit (parapluie ou à barreaux) avec ou sans drap housse, d’un rehausseur à fixer sur une chaise, d’une assiette et d’un gobelet en plastique, de couverts enfants, de serviettes de table, d’un matelas ou d’une table à langer, ……

Il vous faudra également un parc, obligatoire dans beaucoup de départements.
Et pourquoi pas une petite table et des petites chaises pour que les enfants puissent dessiner, faire des jeux de construction, etc.

Pour vous promener, il vous faudra une poussette double ou triple, éventuellement une « marche » à fixer sur la poussette pour les plus grands.

Si vous vous déplacez en voiture, un siège auto par enfant est évidemment obligatoire.

Jouets et jeux

Il faut acheter des jeux et jouets pour tous les âges, car les enfants évoluent rapidement.
Voici quelques pistes :

jouets

Les jouets en bois sont un grand classique

De 0 à 6 mois :  hochets, mobiles, portiques, peluches, boîtes à musique, etc
De 6 mois à 9 mois : jouets qui font du bruit, livres en carton ou en tissu
De 9 à 12 mois : ballon, cubes, tableau d’activités, jouets avec des touches
De 12 à 18 mois : jeux d’encastrement, livre d’images, porteur, jouets à tirer
De 18 à 24 mois : jeux de construction, instrument de musique, puzzle avec de grosses pièces, voiture et garage, poupée, dînette,
De 2 à 3 ans : premiers jeux de société (lotos, dominos), déguisements, jeux d’imitation (valise de docteur, outils de bricolage en plastique, marchande,etc), Lego Duplo…

Et pour tous les âges, pensez aux CD de musique pour enfants ou de danse, aux livres d’histoires à raconter, …

Matériel d’art et de création

Avec les plus grands, dès 12-18 mois, vous pouvez faire des activités d’art et de création.

Pour cela, remplissez vos placards de :

  • crayons/feutres/craies de couleur
  • papier blanc et de couleur
  • cartons
  • gommettes
  • colle
  • peinture / pinceaux
  • etc

Bien évidemment tout ce matériel coûte un peu cher… Retrouvez prochainement sur notre site un article bourré d’astuces pour s’équiper à petits prix


10 astuces pour vous équiper à petits prix !

Assmat : 10 bons plans pour s'équiper à petits prix

Vous venez d'obtenir l'agrément pour deux enfants et vous n'avez pas le matériel nécessaire pour les accueillir ? Pas de lit parapluie, pas de jouets, ...

 
 

Et comme vous sortez d’une période de chômage de deux ans, votre budget pour vous équiper est serré serré… Et l’aide financière à l’installation des assmat n’est versée qu’après deux mois d’accueil. Pas de panique : il existe plein de bons plans pour s’équiper à petits prix. Voici les nôtres… N’hésitez pas à partager les vôtres via les commentaires en bas de page… !

Avant d’utiliser nos astuces, pensez à faire la liste de tout l’équipement dont vous avez besoin pour débuter votre activité d’assistante maternelle!

Pensez soldes et promotions !

equipement-assistante-maternelle

Si vous êtes agréée en Janvier, ou en Juillet, pensez à aller voir dans les magasins de puériculture et de jouets directement : ils soldent à cette période, comme toutes les boutiques, et font généralement des prix très intéressants si vous ne souhaitez pas un modèle en particulier. Les enseignes de la grande distribution (Auchan, Leclerc, Carrefour, Intermarché, etc) aussi offrent des prix très intéressants, non seulement au moment des soldes mais aussi au moment des « catalogues bébé ».

A cette période, pensez aussi aux sites Internet : ils soldent également, et les prix sont parfois divisés par deux ou trois pour du neuf.

Notre astuce : le site Bonial.fr vous permet d’être alertée quand une enseigne propose une promotion dans votre ville sur un produit que vous recherchez (ex : transat bébé).

Utiliser son statut d’assistante maternelle pour s’équiper à petits prix

La plupart des assmat ne le savent pas mais de nombreux magasins de puériculture ou de jouets font des réductions spécifiques pour les assistantes maternelles, en tant que professionnelles de la petite enfance. C’est par exemple le cas de certains magasins Aubert, Bébé9, King Jouet, Eveil et jeux etc. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des vendeuses, et à leur demander d’appeler leur manager si elles ne savent pas !

Notre astuce : n’oubliez pas quand vous allez dans ces magasins d’emporter une copie de votre agrément d’assistante maternelle et une pièce d’identité, au cas où !

Il n’y a pas que les magasins de puériculture pour équiper les assmats…

materiel assistante maternelle

On adore le petit renne à bascule de la célèbre enseigne suédoise !

Et oui, de nombreux magasins proposent des articles de puériculture, et les magasins de bébé ne sont souvent pas les moins chers.

Pensez par exemple aux magasins de meubles, et notamment à Ikea, Fly ou Alinea.
Ces magasins ont souvent un rayon enfants bien achalandé et à des prix très abordables. Ils proposent de plus aussi bien des meubles (lit, chaise haute) que de la vaisselle pour bébé, du linge (draps housse, serviettes à langer…) ou des jouets.

Les grandes enseignes de magasins de jouets proposent aussi du matériel de puériculture, et on peut parfois y faire de bonnes affaires.

Notre astuce : prenez la carte de fidélité de toutes ces enseignes pour bénéficier de plus encore plus intéressants !

Intéressez-vous aux fins de série et magasins d’usine

La plupart des enseignes de matériel de puériculture sont présentes dans les centres commerciaux « d’usine » type L’usine, Quai des Marques, -X%, etc Même si vous n’habitez pas à proximité d’un de ces magasins d’usine, un aller-retour avec une grande voiture peut valoir le coup car les réductions peuvent atteindre 50 voire 70%. Bébé confort, Aubert, Petit bateau, sont autant de marques que vous trouverez dans ces magasins d’usine.

Comment savoir où les trouver ? Il existe sur internet de nombreux sites qui sont des annuaires de magasins d’usine. N’hésitez pas à regarder ces sites, en filtrant par les catégories qui vous concernent « Matériel de puériculture », « Jouets ».

Certaines enseignes « bébé » ont également des magasins où ils bradent leurs fins de série. C’est par exemple le cas d’Aubert via les magasins Bébé Dépot.

Notre astuce : l’enseigne Sauvel Natal, qui a plusieurs magasins sur Paris et sa région et un site internet, est aussi un discounteur de matériel de puériculture.

Contactez les associations

Il existe une association d’assistantes maternelles dans votre ville ou votre région ? Alors précipitez-vous ! Non seulement elles pourront peut être vous aider à trouver des bouts de choux à accueillir chez vous, mais en plus elles ont souvent des bons plans pour l’achat du matériel. Elles pourront vous indiquer les magasins qui font des réductions, les promos en cours mais il y aura peut être aussi une assmat qui prend sa retraite ou déménage et sera prête à vous revendre tout son équipement pour une bouchée de pain!

Qui dit jumeaux dit… poussette double !

Pensez aussi à vous renseigner auprès des associations de parents qui organisent parfois des braderies de jouets ou d’équipement bébé (sièges autos, poussettes, etc.).

Notre astuce : pensez en particulier auprès de l’association Jumeaux et plus qui organise des reventes de vêtements et de matériels 2 fois par an. Ils ont souvent, pour des raisons évidentes, des poussettes doubles ou triples à revendre, ce qui est très utile pour une assistante maternelle. N’hésitez pas aussi à consulter leur site internet, certains parents passent des annonces pour vendre leur matériel.

Vive l’occasion !

Pour trouver du matériel de puériculture bon marché, l’occasion est une excellente solution.

poussette

La poussette double de vos rêves, trouvé dans le dépôt-vente à côté de chez vous !

Pensez par exemple :

  • aux brocantes et vide greniers d’Avril à Octobre.
    De nombreux sites internet recensent ce type d’événements dans toutes les régions (http://www.pointsdechine.comhttp://vide-greniers.orghttp://brocabrac.fr, etc.)
  • aux bourses aux jouets.
    Là encore plusieurs sites internet proposent des calendriers de toutes les bourses aux jouets de votre région (http://bourse-aux-jouets.orghttp://www.brocorama.com/bourse-aux-jouets)
  • aux dépôts-vente de votre ville.
    Ces magasins n’acceptent en général que des équipements en très bon état : poussettes, lits parapluie, etc sont vérifiés, nettoyés, avant d’être mis en dépôt. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées au magasin qui vous appellera lorsque la prochaine poussette triple sera mise en dépôt !
    A signaler : les Bébés de Sabine, une chaîne de dépots vente de matériel de populiculture et de jouets ont souvent de très bonnes occaions
  • aux centres Emmaüs, s’il y en a dans votre région ou au Secours Populaire qui ont souvent du matériel bébé en bon état, retapé par leurs soins.
  • aux sites Internet de petites annonces ou de ventes de produits d’occasion (le Bon Coin, eBay, PriceMinister, etc.).
    Certains de sites ont l’avantage de classer les annonces par région, ce qui est un atout non négligeable car il peut être difficile de faire expédier un lit à barreaux ou un siège auto à l’autre bout de la France !

Faites jouer la solidarité

jouets

Les jouets en bois restent en bon état très longtemps, un bon plan d’en récupérer !

De nombreuses mamans sont prêtes à céder le matériel ou les jouets dont elles ne se servent plus pour pas grand’chose, ou même à le donner !

Alors préparez des annonces recensant le type de matériel que vous cherchez, indiquez que vous avez peu de moyens et que donc petits prix et dons sont les bienvenus  et accrochez les dans les écoles maternelles autour de chez vous, au supermarché, etc.

Notre astuce : proposez éventuellement de garder leur enfant quelques heures gratuitement en échange !

Il existe également des sites Internet où les gens donnent les objets dont ils n’ont plus besoin : Donnons.org ou Freecycle. Inscrivez-vous sur ces sites pour recevoir les annonces de votre région.

Utilisez les comparateurs de prix

Si vous chercher un matériel en particulier, par exemple que vous avez flashé sur une poussette double « telle marque, tel modèle » et ne voulez pas en démordre, pensez à utiliser les sites de comparaison de prix sur Internet pour la trouver au meilleur prix.

Notre astuce : vous pouvez aussi créer une alerte sur Google avec le nom de la marque et le modèle pour être alertée dès qu’on évoque cette poussette sur un site. Ainsi vous ne risquez pas de manquer une promotion !

Empruntez …

Vous n’êtes pas obligée d’acheter tout le matériel dès le départ !

ludothèque assistante maternelle

Wahou ! Regarde les jouets que nounou a pris à la ludothèque pour nous !

Vous pouvez en emprunter une partie, à votre famille par exemple. Mais aussi pourquoi ne pas vous rendre à la ludothèque de votre ville pour emprunter des jouets ? Cette solution est très intéressante car, en dehors du fait qu’elle est quasiment gratuite, elle permet de renouveler régulièrement votre parc de jouets. Ainsi l’intérêt des enfants sera sans cesse renouvelé !

L’autre endroit où vous pouvez emprunter du matériel, et auquel les assmat ne pensent pas toujours, c’est la bibliothèque bien sûr ! Les enfants adorent qu’on leur lise des livres, et vous vous lasserez vite de relire 14 fois la même histoire. Alors un petit tour à la bibliothèque toutes les semaines et hop ! le tour est joué.

… ou louez !

Autre solution pour ne pas grever votre budget : de nombreux sites internet louent du matériel de puériculture. Louer votre matériel en attendant de pouvoir l’acheter n’est pas forcément rentable financièrement mais peut vous éviter de sortir beaucoup d’argent d’un coup !

Notre astuce : n’hésitez pas à négocier les prix si vous louez plusieurs articles pour plusieurs semaines !

Et voilà, grâce à tous les bons plans de Devenir assmat, vous avez rassemblé tout le matériel nécessaire pour accueillir Lili et Jade la semaine prochaine, en respectant votre budget ultra-serré de 200 € !

Et pour trouver des bouts de chou à garder : 
6 conseils pour trouver des enfants à accueillir

6 étapes pour trouver des enfants à accueillir

 

Sophie est assistante maternelle depuis maintenant 2 semaines mais elle n’arrive pas à trouver des enfants à accueillir. Elle va voir Marie, sa meilleure amie, elle aussi assistante maternelle, pour lui demander des conseils : comment trouver un enfant à accueillir ? Ou même plusieurs, ce serait encore mieux : elle a l’agrément pour 3 enfants. Voyons voir ce que Marie lui conseille …

1) Se préparer comme une pro

Trouver des enfants à caliner

Assmat en manque de calins cherche enfants à accueillir

Avant même de chercher des enfants à accueillir, il faut prépare le terrain :

– rédiger une annonce de « recherche de bouts de choux à accueillir ». Si vous cherchez uniquement des enfants en âge de marcher, précisez-le bien. Essayez de mettre en avant vos qualités particulières : horaires élargis, nourriture bio, etc.
Préparer deux versions : une à imprimer (Prévoyez la colorée, facile à lire, avec un numéro de téléphone détachable) et une pour Internet
– imprimer ou faire imprimer des cartes de visite sympa : de nombreux sites permettent d’en imprimer pour presque rien, voire gratuitement.
– préparer votre discours au téléphone, quand les parents appelleront. Quelles questions allez-vous leur poser ? Que devez-vous absolument noter ?
– mettre à côté du téléphone un bloc de papier pour noter, un stylo, votre agenda et interdire à toute la famille d’y toucher sauf pour noter les coordonnées de parents à rappeler si vous êtes absente ! Donnez des instructions en cas d’appel de parents
– préparer les questions que vous poserez lors de l’entretien avec les parents. Préparer vos conditions d’emploi : salaires, horaires, congés payés, etc.

Sophie a fait tout ça avec l’aide de Marie! Il ne reste plus qu’à trouver des enfants 

2) contacter tous les organismes « Petite Enfance » de votre commune en leur signalant que vous voulez trouver des enfants à accueillir

Cela inclut notamment :

  • le relais assistantes maternelles (RAM).
  • la mairie, service Enfance
  • les mairies des communes alentours (parfois l’offre dans une commune est pléthorique mais faible dans celle d’à côté)
  • la communauté de communes
  • la PMI
  • le centre départemental d’action sociale.

N’hésitez pas à vous déplacer pour vous présenter (on hésite moins à conseiller à des parents une assmat qu’on  déjà rencontrée qu’une personne qu’on n’a jamais vue !).
Collez vos petites annonces, laissez des cartes de visite.

La plupart de ces structures tiennent à jour des listes d’assistantes maternelles avec leur capacité d’accueil et les places disponibles. Inscrivez-vous dès que possible sur ces listings.

Marie a non seulement conseillé tout cela à Sophie mais elle l’a même accompagnée au RAM et à la PMI pour la présenter à tout le monde !

3) faire jouer la solidarité entre collègues

N’hésitez pas à discuter avec les assistantes maternelles autour de vous : il peut arriver que certaines déménagent, changent de métier, prennent leur retraite, attendent un enfant et cherchent des collègues pour reprendre l’accueil des enfants.

Vous n’en connaissez pas ? Allez au square en journée, au RAM pendant les activités, à la sortie de l’école (ou même des écoles s’il y en a plusieurs autour de chez vous) et repérez les personnes avec 2 ou 3 enfants en bas âge. Il y  a de fortes chances que ce soit des assistantes maternelles.

Peut être aussi y’a t’il à proximité de chez vous une association d’assistantes maternelles ? Si c’est le cas, contactez-les et signalez-leur que vous seriez ravie d’adhérer si vous aviez des enfants à accueillir.

Grâce à Marie, Sophie est entrée en contact avec « Nounous et bouts de choux », l’association d’assmat de son quartier. Une semaine plus tard, une des assistantes maternelles de l’association l’a appelée : elle vient d’accoucher et ne peut donc plus accueillir un des 3 enfants qu’elle gardait. Elle propose du coup à Sophie de lui présenter les parents. Ça s’est très bien passé : Sophie a trouvé son 1er contrat ! 

4) chercher les parents… là où ils sont !

Trouver des enfants à accueillir

Maman, appelle ma future assistante maternelle !

Imprimez votre annonce en des dizaines d’exemplaires et mettez la partout où passent les parents :
– magasins de proximité (boulangerie, boucherie…)
– magasins de puériculture,
– cabinets médicaux, en particulier de pédiatre, pharmacies, salles d’attente de kinésithérapeutes, etc.
– écoles
– Caisse d’Allocations Familiales
– etc.

Sophie a eu une idée originale : elle a mis l’annonce chez un ostéopathe de son quartier spécialisé dans les douleurs lombaires des femmes enceintes. Suite à cette annonce, elle a reçu des dizaines d’appels ! 

5) se servir du bouche à oreille

N’hésitez pas à expliquer à tous les gens que vous croisez que vous venez d’avoir votre agrément d’assistante maternelle et cherchez des enfants à accueillir : amis, voisins, anciens collègues, commerçants de quartier, parents des amis de vos enfants, etc.

Sophie en a parlé à sa voisine qui en parlé à son amie enceinte et voilà : Sophie va accueillir dès le mois prochain son petit Nathan, né il y a tout juste deux mois.

6) utiliser la puissance d’Internet

Même si assistante maternelle est un métier de proximité, la plupart des parents vont aussi chercher leur future nounou sur Internet.

Sur quels sites poster votre annonce ?

  • en priorité sur le site mon-enfant.fr : c’est le site de la CAF, sur lequel la plupart des assmat indiquent leurs disponibilités. Les parents peuvent y chercher par code postal, ce qui est très pratique.
  • sur le site de votre commune : la plupart des sites des villes offrent la possibilité de poster une petite annonce
  • sur des sites spécialisés dans les annonces d’assistantes maternelles : Bebe Nounou, Bebe annonce… Une recherche dans un moteur de recherche vous les indiquera.
  • sur des sites spécialisés dans les recherches d’emploi : Jemepropose, etc
  • sur des sites de petites annonces type Le Bon Coin
  • sur des forums des sites de femmes ( Auféminin, Magic Maman, etc), où de nombreuses assmat postent des annonces de disponibilités.

Si le site vous offre cette possibilité, n’hésitez pas à poster une photo pour attirer l’œil des visiteurs.

Sophie vient d’acheter une boîte de chocolats pour remercier Marie : grâce à elle, elle a trouvé ses 3 contrats et continue de recevoir des appels. Ouf, une inquiétude de moins pour l’avenir : Sophie a désormais une méthode complète pour trouver des enfants à accueillir. Marie lui donne un conseil bonus : ne pas oublier de demander aux parents qui appellent où ils ont eu son numéro ! Ainsi elle saura quelles filières sont les plus efficaces pour trouver des enfants à accueillir.


Convaincre les parents quand on débute

Assistante maternelle agréée : convaincre les parents quand on débute

Comment décider les parents à vous confier leur bout de chou quand vous venez juste d'avoir votre agrément ?

 
 
assistante maternelle agréée débutante

Comment convaincre les parents quand on est assistante maternelle agréée débutante ? Pas facile !

Vous venez d’obtenir l’agrément pour être assistante maternelle ? Bravo ! Reste maintenant à accueillir les premiers bouts de choux à garder pour devenir une « vraie » assistante maternelle. Pour vous aider, voici quelques astuces pour bien débuter.

Comment trouver des enfants à accueillir quand on est une assistante maternelle agréée débutante ?

Même si, dans votre quartier, les demandes de parents ne manquent pas, il n’est pas toujours facile pour une assistante maternelle qui vient d’être agréée de trouver des enfants à accueillir car les parents exigent souvent une certaine expérience : savoir qu’une assistante maternelle est agréée depuis 10 ans les rassure.

Mais surtout ne vous inquiétez-pas : rien n’est perdu.

Rédigez une annonce mettant en avant vos atouts… de débutante

Comme suggéré dans notre article 6 étapes pour trouver des enfants à accueillir, il est important de bien rédiger votre annonce pour chercher des enfants à garder, et en particulier d’y mettre en avant vos atouts !

Et le fait que vous soyez tout juste agréée en est un !

Surtout ne le cachez pas, au contraire :

  • soulignez que, de ce fait, vous aurez moins d’enfants en garde et donc plus de temps pour chouchouter le bout de chou ou les deux bouts de chou que vous allez garder. Mais aussi plus de temps pour ses parents : photos, journal de bord détaillé, etc seront de partie !
  • précisez que vous sortez de formation et êtes donc au courant de toutes les dernières informations sur le couchage des nourrissons, l’alimentation des bébés ou l’éveil des 12-18 mois
  • indiquez que, du fait que vous n’accueillez pas d’enfants pour le moment, vos premiers parents employeurs auront le choix des horaires
  • expliquez que votre matériel est neuf et « à la page » puisque vous venez de l’acquérir
  • etc

Repérez les parents les plus « compatibles » avec votre statut de débutante

Au téléphone, posez quelques questions aux parents pour savoir s’ils risquent d’être très exigeants sur le profil de l’assistante maternelle agréée recherchée ou non.

Des parents avec un nourrisson par exemple seront plus prudents sur le choix de la nounou que des parents ayant un enfant de deux ans.
De la même façon, si Papa ou Maman vous appelle pour garder leur 3e enfant, c’est bon signe : ils seront plus détendus avec la nounou de celui-ci qu’avec la nounou de leur aîné.

Rappelez leur que vous êtes tout juste agréée et demandez-leur franchement si ça les ennuie. Mieux vaut mettre les choses au point plutôt que de programmer un entretien et de vous faire poser un lapin.

Et ne soyez pas déçue si les parents demandent un délai de réflexion et ne rappellent jamais : c’est très fréquent, même chez les assistantes maternelles expérimentées !

En entretien, comment convaincre les parents que vous êtes la parfaite assistante maternelle agréée ?

Une fois que vous aurez décroché un entretien avec les parents, là encore, montrez vos atouts !

Rajoutez en sur vos atouts en tant que débutante

Rappelez, comme expliqué ci-dessus, que le fait que veniez d’avoir votre agrément est une très bonne chose pour l’enfant comme pour les parents. Et surtout soulignez qu’on ne peut pas trouver plus motivée que vous : après tout, vous avez su prouver votre motivation en persuadant la PMI, en suivant 120h de formation, en adaptant votre logement à l’accueil des enfants, etc

Spécialisez-vous pour vous différencier

Et inspirez-vous de nos suggestions pour trouver votre « spécialisation » de nounou : puisque vous ne pouvez pas vous différencier par votre expérience, différenciez-vous par des compétences ou des qualités inédites. Blog de nounou, ménage écologique, ou horaires décalés, autant de possibilités qui vous sont offertes pour trouver plus facilement des enfants à garder.

Détaillez votre expérience pour rassurer

Et bien oui ! C’est votre première expérience en tant qu’assistante maternelle, mais sûrement pas dans la garde d’enfants ! Alors n’hésitez pas à expliquer en détail tout votre passé de garde d’enfants : baby sitter chez les voisins à l’âge de 13 ans, monitrice en centre de loisirs à 18 ans, maman de 3 enfants, etc.

N’essayez pas d’accueillir l’enfant à tout prix

Malgré votre motivation pour accueillir le premier enfant, toutefois, restez vigilante : si vous sentez que vous n’êtes pas d’accord avec les parents sur des points essentiels de l’éducation, si vous souhaitez n’accueillir aucun enfant après 19h alors que Papa et Maman cherchent une garde de nuit, ne vous forcez pas ! Cette première expérience d’accueil est cruciale, et il faut qu’elle se passe bien, afin que vous preniez confiance en vous et que vous puissiez rassurer les futurs nouveaux parents employeurs en leur proposant d’appeler les parents d’enfants que vous accueillez déjà !

Ca y est, vous avez convaincu des parents et allez accueillir Jules, 18 mois, dès la semaine prochaine ? Bravo ! Nous verrons dans un prochain article comment bien préparer son 1er jour avec l’enfant ! Avant ce premier jour, toutefois, organisez votre période d’adaptation idéale et discutez en avec les parents !


Ecolo, jumeaux, techno : devenir nounou « spécialisée »

Ecolo, jumeaux, techno : devenir nounou « spécialisée »

 
Devenir nounou specialisee

Devenir la nounou spécialiste des jumeaux, une bonne idée

Vous allez devenir nounou mais la concurrence, qui fait rage dans votre région, vous inquiète : trop d’assistantes maternelle, trop de places en crèche, comment vous faire une place au soleil et trouver des enfants à garder ? Voici une idée : spécialisez-vous ! Si vous êtes la seule ou presque à avoir une expérience dans un domaine particulier, vous vous distinguerez parmi les assistantes maternelles et aurez plus de chance d’attirer l’œil des parents ! Comment faire ? Notre plan en 3 étapes ! 

1) Choisir dans quelle spécialité on veut devenir nounou !

Réfléchissez à ce qui vous anime, ce que vous aimez faire, ce qui vous attire, les compétences que vous avez déjà, et déduisez-en ce qui pourrait être votre créneau.

Vous pouvez par exemple être LA spécialiste des jumeaux de la région, celle qui sait s’il faut les habiller de la même façon ou non. Ou être la nounou technophile, celle qui fait tellement plaisir aux parents en publiant tous les jours des photos de leurs chérubins sur son blog, comme Nounou Pascale ! Ou encore être l’assistante maternelle qui accueille souvent des enfants pour la nuit, ou le week-end, et que ça ne gêne pas de recevoir les parents à 5h du matin. Ou enfin devenir nounou écolo, celle qui fait son ménage uniquement avec des produits naturels et mitonne des bons petits plats à partir des légumes bio de son jardin aux enfants !

Mais attention à ne pas trop vous enfermer non plus. Si votre réputation d’être une nounou formidable avec les 2 ans, de les préparer incroyablement bien à l’entrée à l’école, peut vous amener de nombreux enfants à garder, cela peut aussi vous enfermer dans un rôle qui, à la longue, peut vous lasser. Peut être qu’un jour, vous aurez envie d’accueillir des nourrissons…

2) Approfondir votre sujet pour devenir une nounou au top dans cette spécialité

Une fois que vous êtes positionné sur un créneau, il faut assurer ! Et vous former en permanence pour continuer à être au top.

Tout est bon pour vous former, et mieux connaître votre sujet :
– livres
– documentaires télé
– sites Internet, etc.

Vous pouvez également suivre une des nombreuses formations proposées par l’IRCEM en profitant de votre DIF ! Apprendre à faire le ménage de façon écologique, se former à la pédagogie Montessori, devenir la meilleure conteuses d’histoires de la région, autant de formations qui sont proposées !

Une fois formée, il vous faudra acquérir de l’expérience. Alors pratiquez, pratiquez, pratiquez … Gardez les jumeaux de la voisine, montez votre blog, préparez des litres de nettoyant ménager bio, allez faire un stage en crèche Montessori, bref mettez la main à la pâte ! Rien ne remplace l’expérience sur le terrain.

3) Pour vous faire connaître, repérez les bon plans.

Devenir nounou spécialisée ne suffit pas pour trouver facilement des enfants à garder, il faut aussi faire connaître ses talents particuliers ! Comment ?

Se faire connaître grâce aux sites d’annonces spécialisées

Il existe plusieurs sites d’annonces d’assistantes maternelles spécialisées dans un domaine :
– Nounou Décalée, par exemple, propose uniquement des annonces d’assistantes maternelles en horaires décalés (ou de parents en recherchant)
– Nounou Nature regroupe les coordonnées des nounous bio et écolo
etc. A vous de trouver le bon site !

Contacter les associations ou organismes de votre région

Vous êtes spécialisée dans l’accueil de jumeaux ? Pourquoi ne pas contacter la fédération Jumeaux et plus de votre région ? Ils seront ravis de faire connaître vos disponibilités à leurs adhérents !
Vous acceptez les enfants en horaires décalés ? Pourquoi ne pas appeler le comité d’entreprise de l’usine près de chez vous, qui fonctionne en 3X8 et sera sûrement content de proposer aux salariés une nounou qui accepte de faire les mêmes horaires qu’eux !
Vous voulez être une nounou nature ? Pourquoi ne pas mettre une annonce dans le magasin de produits bio à côté de chez vous ?

4) Sachez mettre en avant les bénéfices de votre spécialisation !

Dernier point pour convaincre les parents : ne leur présentez pas juste votre spécialité, appuyez-vous sur votre expérience pour leur présenter les avantages qu’ils vont en tirer !

Ne dites pas « je tiens un blog » mais « tous les jours, vous pourrez voir sur Internet ce que votre enfant a fait comme activité, et même envoyer les photos à Mamie ».
Ne dites pas « je cuisine les légumes bio de mon potager » mais « votre enfant aura des légumes tout frais, plein de vitamines, sans pesticides, le top pour sa santé ».
Et ne dites pas « je pratique la pédagogie Montessori » mais « grâce à la pédagogie Montessori, votre enfant va devenir très autonome, un atout pour l’entrée à l’école maternelle ».

Bref vous l’aurez compris, distinguez-vous de vos collègues et les parents vous contacteront  ! Et pourquoi ne pas vous donner des chances supplémentaires en suivant nos conseils pour trouver des enfants à garder ?


 

Les parents du petit Jules vous ont choisie et vous le confient ? Bravo ! 
Dernière étape : préparer vos premières journées en tant qu'assistante maternelle...!

Vide grenier

Le vide grenier de dimanche s’est déroulé dans une bonne ambiance.

Les visiteurs en payant leur entrée avaient une chance de gagner un lot surprise, et une tombola a été organisée pour les exposants.

Il y a eu deux gagnants :

Le numéro 1 : Madame Levesque

Le numéro 26 : Madame Viglione

Félicitation à ses deux personnes !

3ème étape

La visite de la PMI, étape cruciale

qui vous rapproche de votre futur métier d'assmat !

La décision de la PMI quant à l'agrément se base sur deux critères principaux : 
- votre logement :

vous permet-il d'accueillir de jeunes enfants ?

Avez-vous un logement d'assistante maternelle ?

Quelle est l'importance de l'habitation dans la demande d'agrément : y'a t'il par exemple une taille minimum pour un logement d'assistante maternelle ? Le matériel dont vous disposez a t'il une importance ?

Prenons l’exemple de Johanna, maman de 2 enfants de 8 ans et 10 ans, habitant Rennes : elle souhaite devenir assistante maternelle et a demandé un agrément pour 3 enfants accueillis. La puéricultrice de la PMI, bien que totalement convaincue par les compétences et la motivation de Johanna, ne lui a accordé l’agrément que pour deux enfants. Pourquoi ? Découvrez-le ci-dessous.
 

Qu’est ce qu’un logement d’assistante maternelle ?

Logement d'assistante maternelle

Votre habitation est elle un futur logement d’assistante maternelle ?

Le lieu d’accueil (votre domicile) ainsi que son environnement (le jardin, l’immeuble, la résidence, etc autour de votre habitation), son accessibilité (notamment avec des enfants en bas âge qui ne marchent pas !) doivent permettre de garantir la santé, la sécurité des enfants accueillis, leur épanouissement. La personne de la PMI qui visitera votre logement évaluera également votre capacité d’accueil de future assistante maternelle (nombre d’enfants que vous pouvez accueillir), en fonction de celui-ci.

IMPORTANT :  pour être candidate à l’agrément d’assistante maternelle, vous devez être soit locataire soit propriétaire de votre habitation.

Les travailleurs sociaux de la PMI, lors de la visite de votre domicile, vérifieront tout d’abord trois points principaux : l’hygiène et le confort du logement, l’espace offert et son organisation, et l’accessibilité de votre habitation.

Hygiène et confort du logement

En tant que future assistante maternelle, vous devez bien entendu respecter dans votre habitation les règles d’hygiène et de confort élémentaires : il doit être propre, clair, aéré, sain et correctement chauffé.

L’hygiène de votre logement doit être irréprochable, partout.

Cela veut également dire que si certains éléments de votre logement sont vétustes ou anciens (ex : papiers peints présents depuis plus de 10 ans), on vous demandera de les changer pour ne pas compromettre la santé des enfants (pour reprendre l’exemple précédent, un papier peint ancien peut contenir des moisissures ou des acariens et être ainsi un facteur allergène).

IMPORTANT : si votre habitation a été construite avant 1949, vous devrez présenter par certificat délivré par un professionnel habilité certifiant l’absence d’accessibilité au plomb.

Les dimensions et l’organisation de l’espace du « lieu d’accueil »

Dans votre logement il doit exister un espace suffisant pour le sommeil, le repas, le change et le jeu des enfants accueillis.

Un espace dédié à chacune de ces activités (sommeil, change, jeu, repas) doit être clairement identifié. Il n’est toutefois pas imposé d’avoir une chambre par enfant accueilli, ni une salle spécifique dédié au jeu.

Dans un logement d'assistante maternelle

Un enfant dort pendant que les autres jouent.

Votre logement doit permettre de s’adapter au rythme de chaque enfant accueilli : vous devez par exemple pouvoir laisser dormir un enfant dans une chambre pendant qu’un autre joue dans une autre pièce. Le change doit être proche de la pièce de vie, que vous n’ayez pas deux étages à monter avec tous les enfants accueillis à chaque fois que vous voulez changer un des bébés. Les enfants du même âge peuvent par exemple partager une chambre et votre chambre parentale peut-être utilisée pour les siestes. L’espace jeu peut être situé dans un coin du salon mais il sera idéalement clairement identifié : tapis de jeu au sol, posters au mur, etc.
En conséquence votre logement doit être un F2 minimum, c’est à dire posséder au moins deux pièces « habitables » de plus de 9 m2 : salon + chambre afin de pouvoir isoler un enfant qui dort pendant que les autres jouent avec vous.

En résumé, en principe, la taille du logement et le nombre de chambres ne sont pas un frein à l’attribution d’un agrément, à condition que vous ayez bien pensé et bien organisé votre logement pour la confort de chacun des enfants accueillis.

Il est important de savoir que sur ce point, chaque PMI est libre de fixer ses exigences, et qu’elles varient beaucoup d’un département à l’autre et même d’une ville à l’autre.

Accessibilité de votre habitation

Enfin il est important pour la demande d’agrément que votre logement soit accessible pour les enfants accueillis et leurs parents.
Un logement au 6e étage sans ascenseur pose des gros problèmes d’accessibilité pour des parents avec des enfants en bas âge qui ne marchent pas et pèse un certain poids lorsqu’on les porte dans les bras ! Cela peut donc entraîner un refus d’agrément.
Même un logement au 1er étage sans ascenseur pourra faire l’objet d’une limitation de votre agrément : comment allez-vous partir en promenade avec trois enfants en bas âge, dont deux qui ne marchent pas ? Comment descendrez-vous l’escalier ? Si c’est votre cas, réfléchissez à la réponse à cette question, que l’on ne manquera pas de vous poser !

Et Johanna alors ? Est-ce du fait de la taille de son logement qu’elle n’a eu son agrément que pour deux enfants ? Et bien non : elle a une grande maison, de plain pied, avec deux chambres entièrement disponibles pour les enfants accueillis, donc ce n’est pas cela qui a posé problème.

La sécurité du logement et de son environnement

C’est un point crucial de l’agrément : chaque risque de sécurité ou source de danger doit être repéré et corrigé.

Sécuriser son logement est obligatoire pour devenir assistante maternelle

Pour sécuriser l’environnement qui va accueillir les enfants, vous devez :

  • prévenir les accidents domestiques et les risques pour la sécurité de l’enfant. Cela implique le rangement des produits, notamment d’entretien ou pharmaceutiques en hauteur, hors de la portée des enfants. C’est le cas aussi de tout ce qui peut être dangereux : bouteilles d’alcool, gros livres, etc.
  • vous assurer de la protection des endroits dont l’accès serait dangereux pour l’enfant, notamment les escaliers, les fenêtres, les balcons, les cheminées, les installations électriques ou au gaz, les sources de chaleur (four, cuisinière, etc).
    Il faut installer systématiquement des barrières en haut ET en bas des escaliers, des bloques portes et fenêtres, des barrières pour empêcher l’accès à la cheminée, etc.

 

  • vous assurer que les enfants accueillis seront couchés dans des lit adaptés à leur âge.
    On ne vous demande pas forcément d’acheter ces lits avant d’avoir l’agrément mais il est malin de repérer avant la visite des travailleurs sociaux de la PMI ce que vous allez acheter et à quel prix, afin de leur montrer que vous y avez réfléchi, que vous avez prévu le budget et de leur demander leur avis sur votre choix.
    Les lits parapluie ne devront en aucun cas être équipés d’un matelas en plus de celui d’origine (risque d’étouffement).

ATTENTION : certains départements refusent catégoriquement les lits parapluie et exigent des assistantes maternelles des lits à barreaux en bois, ce qui peut poser des problèmes de place dans votre logement. Renseignez-vous auprès de la PMI.

Jouets aux normes pour les assistantes maternelles

Uniquement des jouets aux normes dans votre logement d’assistante maternelle

A noter : n’achetez si possible pas de lits d’occasion, il pourraient ne pas être conformes aux normes de sécurité les plus récentes. Si vous possédez déjà des lits de bébés, assurez-vous avant d’en parler lors de visite de votre domicile, qu’ils sont conformes à ces normes.

  • vous assurer que le matériel de puériculture, et les jouets dont vous disposez, ou que vous avez l’intention d’acheter sont conformes aux normes de sécurité.

Si vous pensez utiliser des jouets de vos propres enfants, sortez-les des cartons bien à l’avance : vérifiez leur conformité aux normes de sécurité, nettoyez-les, changez les piles si besoin, et rangez ou donnez tout ce qui n’est pas en excellent état.

Entretien chaudière logement d'assistante maternelle

L’entretien de votre chaudière est obligatoire pour devenir assistante maternelle

  • vérifier que vous avez bien fait faire l’entretien annuel des appareils de chauffage ou d’eau chaude (chaudières, poêles), y compris leur ramonage et avoir un certificat pour le prouver. Si vous devenez assistante maternelle, ce certificat sera à produire obligatoirement tous les ans.

Là encore, Johanna avait préparé son logement pour qu’il réponde à toutes les exigences de sécurité et de confort, la puéricultrice de la PMI qui a fait la visite de son domicile lui a même adressé ses félicitations. Ce ne fut pas le point bloquant pour son agrément pour 3 enfants.

L’environnement de votre habitation

Le représentant de la PMI, lors de la visite de votre domicile, va également en vérifier les abords.

Piscine d'assistante maternelle

La piscine doit être sécurisée pour obtenir votre agrément d’assistante maternelle

Il va regarder :

  • s’il y a autour de votre habitation des risques de danger pour l’enfant : route, puits, mare, étang, etc
    Vous devrez, si des dangers existent, lui présenter les mesures que vous prendrez/avez déjà pris pour éviter ces risques : barrières, clôtures, etc
  • si vous disposez d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, les dispositifs de sécurité mis en place, en conformité avec la loi
  •  si vous disposez d’une piscine hors sol, là encore, les dispositifs de sécurité mis en oeuvre.

Pas de piscine chez Johanna… Alors qu’est ce qui a bien pu l’empêcher d’obtenir son agrément pour 3 places ?

offre-t-il un niveau de sécurité suffisant ?

Sécuriser votre logement

L'agrément d'assistante maternelle ne vous sera accordée que si votre logement est sans risque pour les jeunes enfants. Mais justement comment le sécuriser ? Nos conseils !

Lors de sa 1ere visite en vue de vous donner l’agrément d’assistante maternelle, la personne de la PMI vérifiera avec vous toutes les mesures déjà prises ou restant à prendre pour la sécuriser votre logement de future assistante maternelle.
Voici l’ensemble des mesures à prendre. 

Éléments à prendre en compte pour sécuriser votre logement

Voici tous les éléments à sécuriser dans votre logement, si vous voulez devenir une assistante maternelle.
La liste ci-dessous n’est évidemment pas exhaustive : à vous de faire le tour de votre habitation avec un œil acéré pour pointer tous les facteurs potentiels de risque.

La cuisine

Sécuriser votre logement : la cuisine

La cuisine est la pièce qui nécessite le plus de travail pour sécuriser votre habitation

La cuisine est souvent l’endroit le plus dangereux de la maison pour les enfants.

Une solution radicale consiste à en interdire complètement l’accès (sauf aux heures des repas), idéalement avec une barrière permettant aux enfants de vous voir cuisiner malgré tout.

Si vous ne le pouvez pas :

– sécurisez les tiroirs avec des bloque-tiroirs et les placards avec des bloque-porte
– ne laissez en aucun cas les couverts (couteaux en particuliers) à portée des enfants, même s’ils sont dans un tiroir avec bloque-tiroir
– rangez les produits d’entretien en hauteur
– rangez les sacs plastiques hors de portée des enfants
– séparez les produits alimentaires des produits d’entretien (pas dans le même placard si possible)
– débranchez tous les appareils électriques lorsque vous ne vous en servez pas
– vérifiez que les chaises hautes pour les enfants disposent de harnais
– mettez des cache-prises partout
– conservez toute notice explicative ou étiquetage de produits d’entretien afin de savoir comment agir en cas d’urgence

Votre four doit avoir une « porte froide » ou bien vous devez indiquer à la PMI que vous ne vous en servirez pas pendant l’accueil.

La salle de bain

  • Rangez les produits d’entretien, les cosmétiques, les médicaments dans des armoires fermées à clé ou dans des endroits en hauteur
  • Ne laissez aucun savon ou shampooing sur les bords de la baignoire ou sur le lavabo
  • Conservez toute notice explicative ou étiquetage de produits d’entretien ou cosmétiques afin de savoir comment agir en cas d’urgence

Le salon et la salle à manger

  • Si vous avez une table basse, trouvez un système pour protéger les coins.
  • Les lampes posées sur les meubles doivent être sécurisées, le fil idéalement fixé.
  • Les portes de placards doivent être fermées avec des bloque-portes.
  • Les fils électriques doivent être cachés ou fixés au mur ou au sol (un gros scotch suffit pour cela)
  • Les prises seront sécurisées avec des caches prises
  • Les bouteilles d’alcool et livres lourds doivent être hors de portée des petites mains
  • Vérifiez la toxicité des plantes présentes.

Les étagères

  • Attention aux étagères mal fixées et qui pourraient tomber sur  les enfants : attachez-les au mur avec un système de sécurité.
  • Attention aussi aux bibelots qui peuvent casser et blesser l’enfant, et qu’il peut porter à la bouche (risque d’étouffement).

Les fenêtres

  • Toutes les fenêtres de votre logement doivent comporter des bloque-fenêtres.
  • Aucun meuble ne doit être placé devant une fenêtre, l’enfant pourrait les escalader
  • Vérifier également qu’il n’y a pas des objets ou meubles (petites chaises, tabourets) que l’enfant pourrait déplacer pour aller ouvrir les fenêtres.

Le balcon

  • La balustrade doit être d’au moins 1,20 m de hauteur, sans barreaux horizontaux permettant aux enfants de l’escalader
  • Vérifiez l’écartement entre les barreaux (il doit être de moins de 10 cm). Si un petit enfant peut y passer la tête, installez un grillage, des canisses ou des panneaux de plastiques ou de verre tout autour du balcon pour empêcher les enfants de le faire.
  • Ne laissez pas d’objets sur le balcon (pots vides, tabourets, etc.) sur lesquels les enfants pourraient grimper.
  • Attention aux plantes : certaines pourraient se révéler toxiques. Vérifier leur dangerosité sur Internet avant la venue de la PMI.

Le jardin

  • Le jardin doit être entièrement clos, et pas avec des objets déplaçables (ex : un trou dans la clôture ne pourra pas être bouché avec une poubelle)
  • Les outils et produits dangereux devront être gardés dans une cabane fermée à clé, hors de portée des enfants

La literie

  • litLes lits ne doivent EN AUCUN CAS être munis d’oreiller, de draps ou de couverture. Seule les gigoteuses sont autorisées.
  • Ne pas mettre non plus de tour de lit, qui empêchent l’air de circuler et peuvent faciliter l’escalade du lit
  • Les lits parapluies ne doivent pas être équipés de matelas supplémentaires.

Vous n’êtes en principe pas tenue d’acheter du matériel de sécurité avant d’avoir l’agrément, même si certains départements l’exigent (à vérifier lors de la 1ere visite de la PMI).

Mais il est à noter que l’agrément ne sera pas définitif avant que vous n’ayez eu une nouvelle visite de la PMI pour constater que votre habitation ne présente plus aucun risque pour les enfants.

Comment vont-ils en juger ?
En vous posant des questions... 

 

Vous voulez des exemples de questions posées ? Nous les avons regroupés pour vous dans ce document que nous vous offrons aujourd'hui :      240 questions posées par la PMI
 


Vous pourrez ainsi vous préparer à cette visite ô combien importante ! 

Restez sereine et rappelez-vous : vous êtes faite pour ce métier ;-)

2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates