Les besoins spécifiques de bébé

 

Votre bébé a des besoins bien spécifiques

Par exemple, à 6 mois, ses besoins en lipides sont près de 3 fois supérieurs à ceux d’un adulte en rapport de son poids corporel. Bien manger exige donc une alimentation spécifiquement adaptée, jusqu’à 3 ans.
Votre bébé puise dans son alimentation des éléments nécessaires à sa croissance. Le fer participe au fonctionnement de son système immunitaire, le calcium aide à la construction de ses os, les acides gras essentiels, dont l’acide alpha-linolénique, participent au développement de son cerveau… C’est pourquoi il est recommandé d’équilibrer et de varier l’alimentation de l’enfant. Découvrez dans le détail des exemples de nutriments.

Tout savoir sur les nutriments indispensables pour votre bébé

A quoi sert le fer ? Où se trouvent les vitamines, les fibres ? Retrouvez toutes nos fiches pratiques sur les nutriments, ces composés organiques et minéraux indispensables à l’organisme pour vivre : leurs fonctions, leur provenance...
Le lait maternel et le lait de suite contiennent tous les nutriments utiles au bon développement de votre bébé. Ils renferment des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines, des minéraux... Quand votre bébé grandit, ces nutriments sont apportés par une alimentation variée et équilibrée. Découvrez dans le détail l'utilité de chaque nutriment dans la croissance de votre petit bout.
 
Entre 6 mois et 3 ans,
un bébé à besoin de cinq à six fois moins de proteines qu'un adulte.

Nos fiches détaillées

Les boissons sucrées et les jus de fruits, à toute petite dose

L’eau est la seule boisson indispensable à votre bébé. Cependant, les jus de fruits peuvent être proposés de temps en temps pour élargir sa palette de goûts.
Globalement, on retrouve dans un jus de fruit frais les nutriments des fruits : minéraux et vitamines notamment, a condition qu’il soit bu juste après avoir été pressé. Il existe des jus de fruits et des boissons fruitées issues de l’alimentation infantile qui sont adaptées aux besoins spécifiques des enfants en bas-âge, contrairement aux jus de fruits et boissons de l’alimentation courante. Vous pouvez lui en proposer occasionnellement : ils ont l’avantage d’apporter de l’eau et des vitamines. Evitez cependant de les proposer le soir avant l’heure du coucher en raison des risques de caries.
Les boissons très sucrées tels que les sodas ou les sirops ne présentent aucun intérêt nutritionnel : elles sont notamment dépourvues de vitamines et de sels minéraux. Notez que 200mL de soda équivaut à 4 morceaux de sucres ! Ces boissons sont donc à éviter, car elles risquent d’habituer votre enfant au goût sucré et peuvent favoriser à long terme la formation de caries et le surpoids. La seule boisson recommandée pour votre enfant est l’eau. Pour varier les plaisir, vous pouvez l’agrémenter d’une petite dose de jus d’orange, de citron ou d’une feuille de menthe.

Le fer pour défendre l'organisme, le calcium pour les os

Le fer est un oligo-élément. Il aide votre bébé à développer son système immunitaire qui va lui permettre de se défendre contre les infections. Il faut savoir qu’à 6 mois par exemple, les besoins en fer d’un bébé sont 7 fois supérieurs à ceux d’un adulte comparé à son poids corporel.
Né à terme, votre enfant dispose d'une réserve de fer disponible durant 4/6 mois. Ensuite, il doit constituer ses propres stocks. Le lait maternel en contient naturellement en quantité suffisante. Après 6 mois, votre enfant puisera le fer dans le lait mais aussi les céréales infantiles, la viande, les œufs...
Le calcium est un élément minéral indispensable à la croissance de ses os. A partir de 6 mois, votre enfant a besoin de 500 mg de calcium par jour. Jusqu'à ses 3 ans, il devra toujours consommer 500 mg de calcium par jour.
Entre 6 mois et 3 ans,
un bébé a besoin de trois fois plus de lipides qu'un adulte en rapport de son poids corporel.

Les acides gras essentiels, pour le développement du cerveau

 

Les lipides, c'est-à-dire les graisses, présentent également un grand intérêt pour le développement de votre enfant. Elles lui apportent de l'énergie essentielle au bon fonctionnement de son organisme. Elles entrent aussi dans la constitution des cellules, celles du cerveau en particulier.
Les graisses sont surtout composées d'acides gras dont certains sont essentiels car notre organisme ne sait pas les fabriquer. On les appelle les Acides Gras Essentiels (AGE). L’acide alpha-linolénique (de la famille des oméga 3) est particulièrement important pour le développement du cerveau de l’enfant. Il est donc important d'apporter une alimentation adaptée à votre enfant suffisamment riche en oméga 3. D’autant que les besoins d’un bébé sont supérieurs à ceux d’un adulte en rapport de leur poids corporel.
Durant les premiers mois de la vie du bébé, ses besoins en AGE sont couverts par le lait maternel. Après le début de la diversification, il est conseillé d'ajouter une cuillère à café d'huile végétale (par exemple un mélange d’huiles de colza et tournesol) dans ses légumes et de privilégier les produits laitiers destinés aux enfants en bas âge et enrichis en AGE.

Les vitamines

Les vitamines sont elles aussi indispensables à la bonne santé de votre bébé. Votre enfant a d’ailleurs des besoins en vitamines supérieurs aux vôtres en rapport à son poids corporel.

A, D, E, K, C ou du groupe B. Certaines vitamines du groupe B  interviennent dans le métabolisme des glucides. Par ailleurs, la vitamine C permet par exemple de bien absorber le fer. Elle est, ainsi, une alliée de poids du système immunitaire. A l'âge où débute la diversification alimentaire, les vitamines sont aussi apportées par les fruits et légumes.
 
2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates