Réagir face au harcèlement à l’école

Scolarité
D’après l’association e-Enfance, 10 % des élèves sont confrontés au harcèlement en milieu scolaire. Un phénomène qui prend de l’ampleur avec l’usage d’Internet. Il est essentiel de déceler les signes et de réagir.
article_img
Moqueries, insultes, violences physiques, attaques à connotation sociale ou raciste… le harcèlement prend des formes variées, qu’il s’exerce dans la vraie vie ou sur le Web.
 
Lorsqu’un enfant ou un adolescent est victime de ce type d’agression, il lui est souvent difficile de se confier. Il n’est alors pas facile d’engager le dialogue et de l’encourager à parler.
 
Certains signes doivent pourtant vous alerter. Outre les blessures apparentes – dans le cas de violences physiques –, le repli sur soi, l’échec scolaire, les troubles du sommeil et d’appétit, la peur d’aller en classe sont autant de comportements qui doivent vous inciter à communiquer avec votre enfant. L’impact d’un harcèlement sur l’équilibre d’un enfant ou d’un adolescent ne doit pas être minimisé, car les conséquences peuvent être importantes.
 
En cas de crise et de harcèlement avéré, le ministère de l’Education nationale a mis en place deux lignes d’écoute gratuites, anonymes et confidentielles :

Tournez-vous aussi vers l’établissement scolaire de votre enfant. Sollicitez la direction afin de trouver des solutions et régler le problème.

2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates