Changement d’heure : passez le cap en douceur

Changement d’heure : passez le cap en douceur

Dans la nuit du samedi 24 octobre au dimanche 25 octobre 2015, changement d’heure ! A 3 h du matin, il sera 2 h… C’est une heure de sommeil en plus, mais aussi un changement de rythme qui vient perturber la vie des plus petits. Nos conseils pour un passage en douceur.

  • Il est vrai que le passage à l’heure d’hiver est moins perturbant pour les petits que le passage à l’heure d’été car ils ne sont pas réveillés par la lumière du jour et que leurs nuits ne sont pas écourtées. Toutefois, ce changement d’heure peut quand même perturber leur horloge interne et provoquer des troubles du sommeil, des changements d’humeur ou encore une perte d’appétit. Seuls les plus petits, avant l’âge de 3 mois, sont relativement épargnés.

5 conseils pour les aider à régler leur horloge biologique

  • 1. Pour leur permettre de s’adapter en douceur, la bonne technique consiste à ajuster peu à peu l’emploi du temps de leurs journées. Pour le passage à l’heure d’hiver, avancez chaque jour de 15 minutes les moments importants de la journée comme les repas, le bain, la sieste, l’heure du coucher. Pour le passage à l’heure d’été, c’est le contraire, reculez les horaires d’autant. Commencez quelques jours avant le week-end (4-5 jours avant, c’est suffisant)… et ils seront normalement mieux calés et bien en rythme le jour J.
  • 2. Pour activer le rythme circadien de votre bébé (rythme lui permettant de réguler certaines de ses fonctions biologiques en s’accordant sur l’alternance jour-nuit), pensez à lui offrir davantage de luminosité dans les pièces de la maison pour lui donner l’impression que le soleil se lève (alors qu’il fait nuit dehors).
  • 3. Mettez les pendules à l’heure… la veille. Aujourd’hui, beaucoup d’appareils (télé, ordinateur, portable…) se mettent à l’heure d’hiver ou d’été automatiquement, mais il vous restent sans doute quelques appareils à régler manuellement comme le réveil, le micro-ondes ou la cafetière peut-être. Réglez-les sur la nouvelle heure la veille au soir car cela vous permettra de ne pas perturber davantage la matinée du lendemain et aussi de vous préparer psychologiquement.
  • 4. Relax, un max ! Pour vos enfants et pour vous, l’important est de vous préparer à un bon sommeil. Aérez bien la chambre, veillez à ce que la température de la pièce ne soit pas trop élevée (entre 18 et 20°C, c’est l’idéal). Le soir, optez pour un repas léger et une pause détente avec une douche ou un bain chaud, un petit massage…Toutes les méthodes de relaxation sont permises pour favoriser une bonne nuit. Donnez l’exemple en vous montrant vous-mêmes détendus face à ce changement. Si cela vous rend grognons, il y a de fortes chances que vos enfants le soient aussi.
  • 5. Quelques jours pour certains, plus longtemps pour les autres, l’organisme a besoin de repos pour récupérer et pour s’adapter à ce changement. Fatigue dans la journée, troubles du sommeil… armez-vous de patience et de compréhension. Bientôt, tout rentrera dans l'ordre !

Leslie Verrier

© Enfant.com

Des chaussons en cuir souple pour bébé


Des chaussons en cuir souple pour bébé

 

Dès que nos chers bambins s’apprêtent à marcher, les pédiatres conseillent souvent de les laisser pieds nus, autant que possible. Bien sûr cela n’est pas toujours facile, car même à la maison, notre bébé peut rapidement s’abîmer les pieds : un sol glissant, un pied qui dérape sur une porte, un petit caillou...

Pour éviter tous ces désagréments, il est conseillé de glisser aux pieds de bébé des chaussons en cuir souple. Ces chaussons, donnent à l’enfant la sensation de pieds nus, tout en protégeant ses petits petons. Ils sont confortables, souples et s’adaptent à la forme du pied de chaque enfant.

Grace à ses propriétés thermorégulatrices, le cuir, qui est une matière naturelle, protège les pieds de votre enfant du froid en hiver et permet aux pieds de respirer normalement et de rester au frais en été.

Pour bien choisir les chausson en cuir souple, quelques précautions à retenir :

1) Bien estimer la pointure correspondant au pied de votre enfant. Si nécessaire, mesurer le pied de bébé car des chaussons en cuir trop grands risqueraient de faire chuter bébé, à l’inverse des chaussons en cuir trop petits ne seraient pas supportés par bébé.

2) Les chaussons doivent être légers, souples et avec une semelle antidérapante pour donner une liberté de mouvement à bébé. Avec la bonne taille de chaussons aux pieds, bébé trouvera plus facilement son équilibre pour débuter sa marche.

 

http://www.mamans.info/

2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates