3ème étape

La visite de la PMI, étape cruciale

qui vous rapproche de votre futur métier d'assmat !

La décision de la PMI quant à l'agrément se base sur deux critères principaux : 
- votre logement :

vous permet-il d'accueillir de jeunes enfants ?

Avez-vous un logement d'assistante maternelle ?

Quelle est l'importance de l'habitation dans la demande d'agrément : y'a t'il par exemple une taille minimum pour un logement d'assistante maternelle ? Le matériel dont vous disposez a t'il une importance ?

Prenons l’exemple de Johanna, maman de 2 enfants de 8 ans et 10 ans, habitant Rennes : elle souhaite devenir assistante maternelle et a demandé un agrément pour 3 enfants accueillis. La puéricultrice de la PMI, bien que totalement convaincue par les compétences et la motivation de Johanna, ne lui a accordé l’agrément que pour deux enfants. Pourquoi ? Découvrez-le ci-dessous.
 

Qu’est ce qu’un logement d’assistante maternelle ?

Logement d'assistante maternelle

Votre habitation est elle un futur logement d’assistante maternelle ?

Le lieu d’accueil (votre domicile) ainsi que son environnement (le jardin, l’immeuble, la résidence, etc autour de votre habitation), son accessibilité (notamment avec des enfants en bas âge qui ne marchent pas !) doivent permettre de garantir la santé, la sécurité des enfants accueillis, leur épanouissement. La personne de la PMI qui visitera votre logement évaluera également votre capacité d’accueil de future assistante maternelle (nombre d’enfants que vous pouvez accueillir), en fonction de celui-ci.

IMPORTANT :  pour être candidate à l’agrément d’assistante maternelle, vous devez être soit locataire soit propriétaire de votre habitation.

Les travailleurs sociaux de la PMI, lors de la visite de votre domicile, vérifieront tout d’abord trois points principaux : l’hygiène et le confort du logement, l’espace offert et son organisation, et l’accessibilité de votre habitation.

Hygiène et confort du logement

En tant que future assistante maternelle, vous devez bien entendu respecter dans votre habitation les règles d’hygiène et de confort élémentaires : il doit être propre, clair, aéré, sain et correctement chauffé.

L’hygiène de votre logement doit être irréprochable, partout.

Cela veut également dire que si certains éléments de votre logement sont vétustes ou anciens (ex : papiers peints présents depuis plus de 10 ans), on vous demandera de les changer pour ne pas compromettre la santé des enfants (pour reprendre l’exemple précédent, un papier peint ancien peut contenir des moisissures ou des acariens et être ainsi un facteur allergène).

IMPORTANT : si votre habitation a été construite avant 1949, vous devrez présenter par certificat délivré par un professionnel habilité certifiant l’absence d’accessibilité au plomb.

Les dimensions et l’organisation de l’espace du « lieu d’accueil »

Dans votre logement il doit exister un espace suffisant pour le sommeil, le repas, le change et le jeu des enfants accueillis.

Un espace dédié à chacune de ces activités (sommeil, change, jeu, repas) doit être clairement identifié. Il n’est toutefois pas imposé d’avoir une chambre par enfant accueilli, ni une salle spécifique dédié au jeu.

Dans un logement d'assistante maternelle

Un enfant dort pendant que les autres jouent.

Votre logement doit permettre de s’adapter au rythme de chaque enfant accueilli : vous devez par exemple pouvoir laisser dormir un enfant dans une chambre pendant qu’un autre joue dans une autre pièce. Le change doit être proche de la pièce de vie, que vous n’ayez pas deux étages à monter avec tous les enfants accueillis à chaque fois que vous voulez changer un des bébés. Les enfants du même âge peuvent par exemple partager une chambre et votre chambre parentale peut-être utilisée pour les siestes. L’espace jeu peut être situé dans un coin du salon mais il sera idéalement clairement identifié : tapis de jeu au sol, posters au mur, etc.
En conséquence votre logement doit être un F2 minimum, c’est à dire posséder au moins deux pièces « habitables » de plus de 9 m2 : salon + chambre afin de pouvoir isoler un enfant qui dort pendant que les autres jouent avec vous.

En résumé, en principe, la taille du logement et le nombre de chambres ne sont pas un frein à l’attribution d’un agrément, à condition que vous ayez bien pensé et bien organisé votre logement pour la confort de chacun des enfants accueillis.

Il est important de savoir que sur ce point, chaque PMI est libre de fixer ses exigences, et qu’elles varient beaucoup d’un département à l’autre et même d’une ville à l’autre.

Accessibilité de votre habitation

Enfin il est important pour la demande d’agrément que votre logement soit accessible pour les enfants accueillis et leurs parents.
Un logement au 6e étage sans ascenseur pose des gros problèmes d’accessibilité pour des parents avec des enfants en bas âge qui ne marchent pas et pèse un certain poids lorsqu’on les porte dans les bras ! Cela peut donc entraîner un refus d’agrément.
Même un logement au 1er étage sans ascenseur pourra faire l’objet d’une limitation de votre agrément : comment allez-vous partir en promenade avec trois enfants en bas âge, dont deux qui ne marchent pas ? Comment descendrez-vous l’escalier ? Si c’est votre cas, réfléchissez à la réponse à cette question, que l’on ne manquera pas de vous poser !

Et Johanna alors ? Est-ce du fait de la taille de son logement qu’elle n’a eu son agrément que pour deux enfants ? Et bien non : elle a une grande maison, de plain pied, avec deux chambres entièrement disponibles pour les enfants accueillis, donc ce n’est pas cela qui a posé problème.

La sécurité du logement et de son environnement

C’est un point crucial de l’agrément : chaque risque de sécurité ou source de danger doit être repéré et corrigé.

Sécuriser son logement est obligatoire pour devenir assistante maternelle

Pour sécuriser l’environnement qui va accueillir les enfants, vous devez :

  • prévenir les accidents domestiques et les risques pour la sécurité de l’enfant. Cela implique le rangement des produits, notamment d’entretien ou pharmaceutiques en hauteur, hors de la portée des enfants. C’est le cas aussi de tout ce qui peut être dangereux : bouteilles d’alcool, gros livres, etc.
  • vous assurer de la protection des endroits dont l’accès serait dangereux pour l’enfant, notamment les escaliers, les fenêtres, les balcons, les cheminées, les installations électriques ou au gaz, les sources de chaleur (four, cuisinière, etc).
    Il faut installer systématiquement des barrières en haut ET en bas des escaliers, des bloques portes et fenêtres, des barrières pour empêcher l’accès à la cheminée, etc.

 

  • vous assurer que les enfants accueillis seront couchés dans des lit adaptés à leur âge.
    On ne vous demande pas forcément d’acheter ces lits avant d’avoir l’agrément mais il est malin de repérer avant la visite des travailleurs sociaux de la PMI ce que vous allez acheter et à quel prix, afin de leur montrer que vous y avez réfléchi, que vous avez prévu le budget et de leur demander leur avis sur votre choix.
    Les lits parapluie ne devront en aucun cas être équipés d’un matelas en plus de celui d’origine (risque d’étouffement).

ATTENTION : certains départements refusent catégoriquement les lits parapluie et exigent des assistantes maternelles des lits à barreaux en bois, ce qui peut poser des problèmes de place dans votre logement. Renseignez-vous auprès de la PMI.

Jouets aux normes pour les assistantes maternelles

Uniquement des jouets aux normes dans votre logement d’assistante maternelle

A noter : n’achetez si possible pas de lits d’occasion, il pourraient ne pas être conformes aux normes de sécurité les plus récentes. Si vous possédez déjà des lits de bébés, assurez-vous avant d’en parler lors de visite de votre domicile, qu’ils sont conformes à ces normes.

  • vous assurer que le matériel de puériculture, et les jouets dont vous disposez, ou que vous avez l’intention d’acheter sont conformes aux normes de sécurité.

Si vous pensez utiliser des jouets de vos propres enfants, sortez-les des cartons bien à l’avance : vérifiez leur conformité aux normes de sécurité, nettoyez-les, changez les piles si besoin, et rangez ou donnez tout ce qui n’est pas en excellent état.

Entretien chaudière logement d'assistante maternelle

L’entretien de votre chaudière est obligatoire pour devenir assistante maternelle

  • vérifier que vous avez bien fait faire l’entretien annuel des appareils de chauffage ou d’eau chaude (chaudières, poêles), y compris leur ramonage et avoir un certificat pour le prouver. Si vous devenez assistante maternelle, ce certificat sera à produire obligatoirement tous les ans.

Là encore, Johanna avait préparé son logement pour qu’il réponde à toutes les exigences de sécurité et de confort, la puéricultrice de la PMI qui a fait la visite de son domicile lui a même adressé ses félicitations. Ce ne fut pas le point bloquant pour son agrément pour 3 enfants.

L’environnement de votre habitation

Le représentant de la PMI, lors de la visite de votre domicile, va également en vérifier les abords.

Piscine d'assistante maternelle

La piscine doit être sécurisée pour obtenir votre agrément d’assistante maternelle

Il va regarder :

  • s’il y a autour de votre habitation des risques de danger pour l’enfant : route, puits, mare, étang, etc
    Vous devrez, si des dangers existent, lui présenter les mesures que vous prendrez/avez déjà pris pour éviter ces risques : barrières, clôtures, etc
  • si vous disposez d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, les dispositifs de sécurité mis en place, en conformité avec la loi
  •  si vous disposez d’une piscine hors sol, là encore, les dispositifs de sécurité mis en oeuvre.

Pas de piscine chez Johanna… Alors qu’est ce qui a bien pu l’empêcher d’obtenir son agrément pour 3 places ?

offre-t-il un niveau de sécurité suffisant ?

Sécuriser votre logement

L'agrément d'assistante maternelle ne vous sera accordée que si votre logement est sans risque pour les jeunes enfants. Mais justement comment le sécuriser ? Nos conseils !

Lors de sa 1ere visite en vue de vous donner l’agrément d’assistante maternelle, la personne de la PMI vérifiera avec vous toutes les mesures déjà prises ou restant à prendre pour la sécuriser votre logement de future assistante maternelle.
Voici l’ensemble des mesures à prendre. 

Éléments à prendre en compte pour sécuriser votre logement

Voici tous les éléments à sécuriser dans votre logement, si vous voulez devenir une assistante maternelle.
La liste ci-dessous n’est évidemment pas exhaustive : à vous de faire le tour de votre habitation avec un œil acéré pour pointer tous les facteurs potentiels de risque.

La cuisine

Sécuriser votre logement : la cuisine

La cuisine est la pièce qui nécessite le plus de travail pour sécuriser votre habitation

La cuisine est souvent l’endroit le plus dangereux de la maison pour les enfants.

Une solution radicale consiste à en interdire complètement l’accès (sauf aux heures des repas), idéalement avec une barrière permettant aux enfants de vous voir cuisiner malgré tout.

Si vous ne le pouvez pas :

– sécurisez les tiroirs avec des bloque-tiroirs et les placards avec des bloque-porte
– ne laissez en aucun cas les couverts (couteaux en particuliers) à portée des enfants, même s’ils sont dans un tiroir avec bloque-tiroir
– rangez les produits d’entretien en hauteur
– rangez les sacs plastiques hors de portée des enfants
– séparez les produits alimentaires des produits d’entretien (pas dans le même placard si possible)
– débranchez tous les appareils électriques lorsque vous ne vous en servez pas
– vérifiez que les chaises hautes pour les enfants disposent de harnais
– mettez des cache-prises partout
– conservez toute notice explicative ou étiquetage de produits d’entretien afin de savoir comment agir en cas d’urgence

Votre four doit avoir une « porte froide » ou bien vous devez indiquer à la PMI que vous ne vous en servirez pas pendant l’accueil.

La salle de bain

  • Rangez les produits d’entretien, les cosmétiques, les médicaments dans des armoires fermées à clé ou dans des endroits en hauteur
  • Ne laissez aucun savon ou shampooing sur les bords de la baignoire ou sur le lavabo
  • Conservez toute notice explicative ou étiquetage de produits d’entretien ou cosmétiques afin de savoir comment agir en cas d’urgence

Le salon et la salle à manger

  • Si vous avez une table basse, trouvez un système pour protéger les coins.
  • Les lampes posées sur les meubles doivent être sécurisées, le fil idéalement fixé.
  • Les portes de placards doivent être fermées avec des bloque-portes.
  • Les fils électriques doivent être cachés ou fixés au mur ou au sol (un gros scotch suffit pour cela)
  • Les prises seront sécurisées avec des caches prises
  • Les bouteilles d’alcool et livres lourds doivent être hors de portée des petites mains
  • Vérifiez la toxicité des plantes présentes.

Les étagères

  • Attention aux étagères mal fixées et qui pourraient tomber sur  les enfants : attachez-les au mur avec un système de sécurité.
  • Attention aussi aux bibelots qui peuvent casser et blesser l’enfant, et qu’il peut porter à la bouche (risque d’étouffement).

Les fenêtres

  • Toutes les fenêtres de votre logement doivent comporter des bloque-fenêtres.
  • Aucun meuble ne doit être placé devant une fenêtre, l’enfant pourrait les escalader
  • Vérifier également qu’il n’y a pas des objets ou meubles (petites chaises, tabourets) que l’enfant pourrait déplacer pour aller ouvrir les fenêtres.

Le balcon

  • La balustrade doit être d’au moins 1,20 m de hauteur, sans barreaux horizontaux permettant aux enfants de l’escalader
  • Vérifiez l’écartement entre les barreaux (il doit être de moins de 10 cm). Si un petit enfant peut y passer la tête, installez un grillage, des canisses ou des panneaux de plastiques ou de verre tout autour du balcon pour empêcher les enfants de le faire.
  • Ne laissez pas d’objets sur le balcon (pots vides, tabourets, etc.) sur lesquels les enfants pourraient grimper.
  • Attention aux plantes : certaines pourraient se révéler toxiques. Vérifier leur dangerosité sur Internet avant la venue de la PMI.

Le jardin

  • Le jardin doit être entièrement clos, et pas avec des objets déplaçables (ex : un trou dans la clôture ne pourra pas être bouché avec une poubelle)
  • Les outils et produits dangereux devront être gardés dans une cabane fermée à clé, hors de portée des enfants

La literie

  • litLes lits ne doivent EN AUCUN CAS être munis d’oreiller, de draps ou de couverture. Seule les gigoteuses sont autorisées.
  • Ne pas mettre non plus de tour de lit, qui empêchent l’air de circuler et peuvent faciliter l’escalade du lit
  • Les lits parapluies ne doivent pas être équipés de matelas supplémentaires.

Vous n’êtes en principe pas tenue d’acheter du matériel de sécurité avant d’avoir l’agrément, même si certains départements l’exigent (à vérifier lors de la 1ere visite de la PMI).

Mais il est à noter que l’agrément ne sera pas définitif avant que vous n’ayez eu une nouvelle visite de la PMI pour constater que votre habitation ne présente plus aucun risque pour les enfants.

Comment vont-ils en juger ?
En vous posant des questions... 

 

Vous voulez des exemples de questions posées ? Nous les avons regroupés pour vous dans ce document que nous vous offrons aujourd'hui :      240 questions posées par la PMI
 
240 questions posées par la PMI 


Vous pourrez ainsi vous préparer à cette visite ô combien importante ! 

Restez sereine et rappelez-vous : vous êtes faite pour ce métier ;-)

2019  Presqu'île Nounous   globbers joomla templates